Retour sur les 10 ans de la Farandole

C’EST LA FETE A LA FARANDOLE !!
Le 29 Mai 2010, une date qui compte pour tous ceux qui ont contribué à faire naître et faire vivre cet espace original et singulier à ANNONAY.

PREPARATIFS ET ACCUEIL DES PERSONNALITES

Dés 10 heures, toute l’équipe était sur la brèche, s’affairant telles des abeilles dans la ruche afin de préparer l’accueil des officiels la matin et celui des familles l’après midi.

L’ambiance était décontractée mais fébrile car il est des anniversaires qui comptent !

Vers 11 heures la Présidente Isabelle DODIN VOISINE prend la parole pour rappeler les moments forts de l’histoire de La Farandole depuis sa création jusqu’à ce jour. Elle souligne « qu’il faut une motivation importante pour qu’un tel projet puisse durer » et elle évoque la nécessaire collaboration des différentes instances et institutions locales : « nos partenaires engagés à nos cotés depuis le début (…) sont toujours présents ».

Pour perdurer dans le temps il a fallu aussi une mobilisation constante des équipes d’accueillantes et des bénévoles de l’association. Ainsi, « l’idée essentielle (…) étant de maintenir entre les accueillantes et le bureau des liens de concertation et de travailler à ce que nous avancions ensemble à des places différentes. Ce travail de parole et d’échanges entre nous (…) est très important ».

Isabelle DDODIN rappelle que le cœur de ce dispositif repose sur les fondements de la pensée de Françoise DOLTO pour qui l’enfant est un sujet dés sa naissance : « car à l’origine de nos origines il y a l’intuition de Dolto qui a pensé un dispositif d’accueil ayant pour but de soutenir les parents comme ils sont et là où ils en sont avec leur enfant. »

Très applaudi la présidente laisse alors la parole à Solange, une accueillante.

Un joli buffet accueille ensuite les officiels présents pour un moment de détente autour d’un apéritif convivial.

LA FETE DE L’ APRES MIDI

15heures, les premiers enfants accompagnés par leurs parents pointent leur nez à la porte de La Farandole.

Quelle surprise ! Aujourd’hui ce n’est pas une permanence comme les autres, c’est jour de fête !!

Des animations, des ateliers, des gourmandises, un goûter, des ballons multicolores : tout un programme !

K semble très motivé par l’atelier maquillage mais il est loin d’être le seul car tous veulent repartir avec leur petit tatouage…Madame CHENEVIER se montre d’une grande patience pour répondre aux demande de toutes ces petites têtes blondes.

Chacun, parent ou enfant peut aussi laisser à la FARANDOLE sa marque sous la forme d’une« empreinte » de main découpée dans un morceau de carton coloré que l’on affiche ensuite sur la grande fenêtre de La Farandole.

Agathe veille à ce que, ciseaux en main, aucun enfant ne se blesse.

Les enfants font des bouquets multicolores avec les ballons à l’effigie de LA FARANDOLE et quelques uns s’envolent dans le ciel annonéen, lâchés par une petite main distraite…mais pas de crainte chacun peut repartir chez lui avec un ou plusieurs ballons, un stylo, un bonbon….

Puis vient le grand moment du goûter où l’on apporte le gâteau réalisé par Isabelle, une des accueillante. Les enfants se réunissent autour et chantent un « joyeux anniversaire » à LA FARANDOLE pour ses 10 ans !!...

Les souvenirs reviennent de bons moments passés ici :

Des « grands » de 8 ou 9 ans se souviennent d’avoir pris plaisir à jouer sur le toboggan, à manipuler la pâte à modeler, à rouler avec le trotteur, à tourner les pages des livres…avec d’autres plus petits ou plus grands. Les adultes quant à eux témoignent tous de l’utilité de ce lieu, des plaisirs qu’ils y ont vécu à partager du temps ou une tasse de café en parlant de son quotidien de ses difficultés et de ses bonheurs à être parent. La présence des accueillantes et d’autres mamans est évoquée comme un soutien, une oreille à qui parler. C’est aussi « un endroit pour souffler et penser à soi » comme le souligne cette maman.

Certains sont revenus au fil des nouvelles grossesses….il y a aussi bien sur les « habitués » qui fréquentent régulièrement le lieu comme par exemple O et ses parents, fidèles et assidus.

La journée s’achève et certains de nous dire :" à dans 10 ans "... peut-être !

Le mot de la présidente :

LA FARANDOLE : 10 ANS

Merci à toutes et à tous d’être là pour fêter les 10 ans d’ouverture de « LA FARANDOLE ». Au début de cette aventure, il était difficile d’imaginer que 10 ans après nous serions toujours là car pendant plusieurs années, l’incertitude était de mise. Alors en réfléchissant à ce que je pourrais vous dire aujourd’hui, je m’interrogeais sur cette période et je me demandais ce qui a permis cette longévité, ce qui a été déterminant pour dépasser les difficultés rencontrées, puis les moments de fatigue voire les tentations de renoncement suivant l’euphorie de la création .De même pour nos partenaires, engagés à nos côtés depuis le début, et qui sont toujours présents. Il faut une motivation importante pour qu’un tel projet puisse durer. Une partie de la réponse tient peut-être à l’origine du projet. Car ce projet est né il y a plus de 10 ans Il a eu sa préhistoire quelques années plus tôt dans une première expérience de travail CMP/PMI avec des mamans et des bébés autour du massage. Pour tout un chacun la question des origines et de notre histoire est primordiale, je crois que pour une structure c’est la même chose. A la naissance il peut y avoir de bonnes ou de moins bonnes fées, nous devons avoir eu les bonnes. En tout cas, il y a eu un tissage, un maillage entre professionnels qui a tenu. L’expérience de ce premier groupe devait évoluer. Pourtant, quelque chose était important dans cette aventure première : ce que les mamans exprimaient entre elles et avec les professionnelles en lien avec leur bébé. L’idée d’un travail avec les mamans et les bébés est restée. Les rencontres, les visites de maisons vertes créées par F.DOLTO, la réflexion ont fait le reste, le projet de création de maison ouverte était née. Beaucoup de travail préparatoire, de réunions et de collaboration entre des professionnels préoccupés de prévention et d’un accueil ouvert. Ces professionnels ce sont les personnes de la PMI : Jocelyne Thomassin Gilly, Isabelle Jolivet, Françoise Fraisse c’est aussi l’équipe du CMP le Dr Cuchet et le Dr Maillo, Bernadette Poirier et Solange Vial. Et puis, très vite, l’APAJH : Elysabeth Perrier, Daniel Bouix (qui a je crois plus particulièrement travaillé avec Mr Duclos à l’etablissement des conventions) et Mr Fanget. Puis dés que le projet a commencé à prendre forme des contacts avec la mairie d’alors, le CCAS ont commencé Mr Tournayre était le maire à l’époque et Julienne Gervasoni (aujourd’hui avec nous au bureau) était alors notre interlocutrice. Enfin, La CAF s’est jointe aux autres partenaires pour le financement. Puis de proche en proche beaucoup se sont intéressés au projet et ont contribué à faire exister ce lieu si bien que lors de la création de l’association en juillet 1999 nous étions très nombreux.

C. Descouleurs a été notre première présidente elle a eu à porter les débuts hésitants et incertains avec les autres membres de l’association, il fallait coordonner et accompagner les prémisses d’un travail ensemble à inventer. Car une des premières tâches pour les accueillantes aura été de découvrir pas à pas le faire ensemble avec des personnes venant de structures différentes, c’est-à-dire ayant des savoir-faire et des savoir-être différents tout en démarrant quelque chose d’inédit : l’accueil. Le travail de construction que cela a demandé est énorme, plusieurs fois le bateau a tangué mais quelque chose nous tenait malgré tout ensemble : tout d’abord l’intuition qu’un travail d’accompagnement suffisamment tôt dans la vie de l’enfant pouvait permettre à des parents et enfants de dépasser les difficultés rencontrées, d’autre part le travail de supervision mis en place dés l’origine donnait les points d’appuis nécessaires.

Les années ont passé, nous nous sommes peu à peu structurés avec des hauts et des bas, des réajustements parfois, des changements d’accueillantes et du coup le souci de les intégrer à notre fonctionnement et à notre histoire. L’idée essentiel à mon avis, étant de maintenir entre les accueillantes et le bureau des liens de concertation, et de travailler à ce que nous avancions ensembles, à des places différentes. Ce travail de parole et d’échanges entre nous pour maintenir la vie de la farandole et permettre une bonne qualité du travail est très important, mais difficile parfois, c’est pourquoi le projet d’écriture que nous menons actuellement est si utile, il nous rassemble autour d’une réflexion commune et nous amène à partager ( et pour nous au bureau à entendre) le travail concret de cet accueil si particulier. Au-delà qu’avons-nous appris au cours ce ces 10 ans ? A gérer un petit mieux l’incertitude qui est toujours là, inhérente au fonctionnement : est-ce que les familles vont venir ? combien seront-ils ? qui ? qu’attendent-ils de nous ?. Une certitude toutefois : l’accompagnement des parents avec leur enfant tout-petit tel que nous le permettons à la farandole est utile. La prévention dans son approche systématique et à grande échelle ne fonctionne pas toujours et peut être discutable, ce qui se passe à la farandole est plus fiable car au plus près de la particularité de chacun, du moins est-ce notre but.

Nous avons également appris à travailler ensemble. Nous partageons toutes l’idée que ce lieu « ni crèche, ni halte-garderie » mais un lieu pour parler, se trouver en tant que parent dans les moments de fatigue ou de doutes, ce lieu est important pour que les tout-petits soient là entendus et accompagnés dans leurs premiers pas incertains et leurs parents respectés dans leur histoire et quelles que soient ce qu’ils sont. Finalement nous apprenons avec la farandole, comme les parents avec leur enfant que l’incertitude certes inconfortable, peut devenir créative si nous pouvons la transformer.

Car à l’origine de nos origines il y a l’intuition de Dolto qui a pensé un dispositif d’accueil ayant pour but de soutenir les parents comme ils sont et là où ils en sont avec leur enfant.

Maintenant, j’aimerais remercier à nouveau nos partenaires déjà cités sans lesquels ce projet ne serait pas né et tous ceux aussi qui pensent Farandole quand ils reçoivent des parents de jeunes enfants : les crèches, les médecins, la maternité, la pédiâtrie, les enseignants, les centres sociaux avec qui nous avons un nouveau partenariat pour une action commune sur la Croze et puis je remercierais aussi les autres associations comme couples et famille, espace 07, cap solidaire avec qui nous sommes en lien dans le cadre du travail avec le GIP. Et je remercie les parents qui nous ont fait confiance et qui parlent de nous à d’autres et les enfants venus là qui en passant reconnaissent le lieu et font de petits coucous. Tous ces liens forment une sorte de tissu et sont très importants pour que la farandole reste ce lieu ouvert à tous. Derniers mots pour les personnes du bureau présentent depuis le début et en particulier F Vey investit depuis le début du rôle de trésorière. Derniers mots aussi pour les accueillantes que je remercie de leur travail. Enfin, je dirais qu’au bureau nous pensons à la transmission à d’autres et serions ravies d’accueillir toute personne qui en aurait l’envie.




_

Portfolio


Petite enfance | Contact webmaster | Plan du site | Espace privé | visites : 135659

    

La Farandole - Tour des Cévennes - 35 avenue de l’Europe, 07100 Annonay
Tél. : 04 75 33 68 84